Fabriquer un sac magique

Publié le par Docteur Maman

À la demande générale  de ma cousine Danielle (et aussi parce que j'avais prévu le faire...), j'ai pensé partager avec vous mon expérience récente dans la fabrication d'un sac magique.

 

N'ayez crainte: au cas où vous ne possèderiez pas de machine à coudre (ou ne croiriez pas posséder les qualifications nécessaires pour utiliser celle qui est dans la maison), je proposerai même une méthode alternative répondant à votre situation.

 

Dans le cadre d'une stratégie globale visant à réduire de façon significative les dépenses familiales, j'avais décidé cette année de fabriquer une partie de mes cadeaux de Noël. En l'occurrence, ceux de mes parents et beaux-parents. Inspirée par un article de mon amie Caro sur le site Internet de Canal Vie, je jetai mon dévolu sur le sac magique. J'en possédais déjà un, que depuis le début de l'hiver j'utilisais tous les soirs pour réchauffer mon lit. L'idée d'en fabriquer un moi-même ne m'était jamais venue à l'esprit mais dès que je lus cette suggestion, elle m'apparut aussi magique que le sac.

 

Je possédais déjà un reste de tissu ayant servi à me fabriquer une cape de mage, un mélange de coton et de quelque chose qui s'étire, qui me semblait assez résistant et aussi assez foncé pour camoufler les taches dont je savais par expérience qu'elles finiraient bien, malgré toutes les précautions, par faire leur apparition (il n'y a rien de tel que l'utilisation régulière d'un sac magique pour s'assurer de garder son four à micro-ondes propre).

 

L'article de Caro suggérait l'utilisation du sarrasin pour le remplissage. Seulement, une fois au magasin d'aliments naturels pour l'acheter, je fus confrontée à un choix: sarrasin grillé ou sarrasin blanc. Pour faire un choix éclairé quand au type de grain à utiliser, je fis donc une brève recherche sur Internet et décidai de m'inspirer d'une expérience menée par des étudiants en kinésiologie, qui me semblait la plus crédible du lot. Leur choix, après comparaison de l'odeur dégagée, des températures atteintes et du temps de refroidissement, se portait sur l'orge perlé. Bonne nouvelle: c'est beaucoup moins cher, et beaucoup plus facile à trouver que le sarrazin.

 

Voici donc le mode de fabrication:

 

1. Dans un tissu autant que possible naturel (comme le coton) et foncé, découper une pièce de 48 cm par 28 cm.

2. Plier la pièce en deux sur la longueur

3. En utilisant un point de zigzag décoratif (ou, idéalement, une machine à overlock, mais je n'en ai pas encore, hélas), faire une couture sur deux des côtés, en tournant sur le coin

4. Mettre de 800g à 1kg d'orge perlé dans le sac, et un peu de lavande (testé chez moi après fabrication: ça sent drôlement bon quand on le fait chauffer!)

5. Coudre au même point le dernier côté du sac

 

 

Pour faire chauffer: mettre de 2 à 3 minutes four à micro-ondes (selon la puissance du four). On peut aussi garder le sac au congélateur pour l'utiliser froid (je conseille alors de le garder dans un sac de plastique, sinon il prendra les mauvaises odeurs du congélo...)




En alternative:

 

1. Trouver une grosse chaussette dans la "boite à chaussettes célibataires"

2. La remplir aux trois-quarts d'orge perlé et d'un peu de lavande

3. Faire un noeud pour la fermer, le plus près possible du bout

 

Pour faire chauffer: mettre de une à deux minutes au four à micro-ondes (selon la puissance du four et la grosseur de la chaussette...)

 

Et voilà!

 

 




Publié dans Aléatoire

Commenter cet article

!Béo! 29/01/2009

Je sais que ça se trouve facilement au Québec, les premières années ici, je m'en ramenais. Depuis j'en ai trouvé mais il faut vraiment aller au bon endroit. Au pire... le sac n'est pas cousu encore et j'en suis pas à un test près, lol!

Taz 31/01/2009

Huuum. Je confirme que l'orge est difficile à trouver...Maususse! Moi qui adore la soupe à l'orge... Pour mon sac je vais essayer de trouver du sarrasin!À suivre!

!Béo! 31/01/2009

Moi je commence à me sentir coupable parce que depuis mercredi... grâce à 2 magazines différents de pharmacies.... je constate qu'ils ont des sacs chauffants... ou à congeler.... pas cher....

Je pense que ça va aller plus vite dans mon cas, d'aller en chercher...

!Béo! 01/02/2009

Ah ça c'est certain! J'avais totalement oublié les sacs magiques depuis bien des années!

Annette 24/04/2011


Bonjour!
J'arrive après la bataille mais j'aurais bien aimé lire l'expérience menée par les étudiants en kiné dont vous parlez. Mais le lien ne fonctionne plus: pourriez-vous nous redonner l'adresse de la
page? merci!